chauffage 06 34 24 74.94.

Informations complémentaires

Chauffage  09.80.80.48.48.

L’entreprise Norbert implantée à Paris et région Parisienne, est là pour vous conseiller sur les choix de l’élément de chauffage, à convection (convecteur),  radiant, à fluide, ou chauffage à chaleur  douce par inertie (en fonte ou à pierre de lave).  Nous pourrons ensemble trouver des radiateurs  qui pourront s’adapter à vos besoins et suivant votre budget.

Nous travaillons exclusivement avec des marques FRANCAISES et reconnues…

ACOVA, AIRELEC, CAMPA, NOIROT,  THERMOR …  
Cliquez sur le lien des marques afin de voir leurs produits.

NOIROT Chaleur Douce

Nos prix sont très compétitifs avec la fourniture et pose,  vous bénéficiez d’une TVA réduite de 10 %, l’installation et pose deviennent presque gratuites.

Ci dessous, les différents types de chauffage, leurs technicités, leurs avantages, leurs inconvénients…… 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CHAUFFAGES  09 80 80 48 48

Plusieurs types de chauffages électriques sont disponibles sur le marché, les convecteurs, les radiants ou panneaux rayonnants, et les radiateurs à inertie sèche ou à fluide, ce sont les plus performants  (delta consommation rendement). Ne pas oublier les sèches serviettes électriques ou mixes et parfois pourvus d’un bloc soufflerie (air chaud) afin de réchauffer en un temps record la salle d’eau.

Nous installons les marques les plus connues sur le territoire et ayant une notoriété et un savoir faire. Voici la liste des fabricants avec qui nous travaillons,  regardez leurs produits, NOIROT, AIRELEC, THERMOR, ACOVA, CAMPA, nous sommes là pour vous conseiller, nous nous ferons une plaisir de vous les installer.
Nos tarifs installations comprises est à la hauteur des groupes de distribution, mais en plus avec une service de proximité. 

DESCRIPTIF 

Pour mieux comprendre l’efficacité des différents types des radiateurs électriques, vous pouvez lire ci dessous un condensé des générations de radiateurs.

Le temps des convecteurs de première génération est révolu ! Le chauffage électrique nouvelle génération n’assèche pas l’air et empêche les variations brutales de température. On peut désormais se chauffer avec un chauffage électrique et se garantir d’un confort thermique optimal tout en économisant de l’énergie.
Qu’est-ce qu’un convecteur ?
Fonctionnement d’un convecteur
Les convecteurs sont le type de chauffage électrique le plus ancien et donc le moins performant en comparaison avec les chauffages nouvelle génération. Et pourtant, les convecteurs représentent encore plus de la moitié des chauffages électriques installés dans les habitations, bien qu’ils ne répondent plus aux attentes des utilisateurs en matière de confort thermique et économie d’énergie. En effet, les convecteurs assèchent l’air intérieur et la température dans les pièces n’est ni stable, ni homogène. 
Comme son nom l’indique, le convecteur fonctionne uniquement par convection, c’est-à-dire que la chaleur est transportée grâce aux mouvements de l’air. Le convecteur « aspire » l’air froid ambiant par sa partie inférieure et le réchauffe de l’intérieur grâce à une résistance électrique. Une fois que l’air atteint la température désirée, il est renvoyé dans la pièce par la grille frontale du convecteur.
C’est donc un appareil à forte consommation électrique, qui convient mieux à une maison correctement isolée. Très coûteux pour une utilisation à l’année, il serait plus judicieux de le réserver pour une résidence secondaire.
Qu’est-ce qu’un panneau électrique rayonnant ?
Les panneaux électriques rayonnants sont plus modernes que les convecteurs. Pour chauffer l’air intérieur ils procèdent par convection (même principe que les convecteurs) mais aussi par rayonnement. Le mécanisme des panneaux rayonnants produit un rayonnement infra-rouge (comme le soleil) qui chauffe les murs, les corps et les meubles. Une fois chauffés, ces éléments chauffent la pièce à leur tour.
Ce type de chauffage procure une sensation de chaleur plus confortable que les convecteurs et diffuse une température homogène dans toute la pièce. Toutefois, ce mode de chauffage est plutôt imposant car il requiert une grande surface de chauffe pour que son rayonnement soit efficace, de plus, les éléments de grande taille placés à moins de 60cm du panneau rayonnant bloquent son rayonnement et l’empêchent de chauffer efficacement. 
Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ?
Le radiateur à inertie est le radiateur électrique le plus performant. Ce type de chauffage électrique assure le confort thermique des utilisateurs : il empêche les variations brutales de températures, garantit un chauffage homogène, n’assèche pas l’air, ne déplace pas de poussières et ne nécessite pas d’entretien. Il assure également des économies d’énergie : le radiateur à inertie continue de diffuser de la chaleur même éteint, on peut donc couper son alimentation et ne plus consommer d’énergie, tout en continuant à profiter de son chauffage.
Il existe plusieurs types de radiateurs à inertie, leur différence majeure demeure dans le cœur de chauffe, élément qui permet d’accumuler la chaleur. Bien que leur principe de fonctionnement soit le même, leurs performances peuvent varier :
• Le radiateur à inertie sèche : le cœur de chauffe est composé de matériaux réfractaires (céramique, granit, pierre de lave) ou métalliques (blocs de fonte, d’aluminium…). Les matériaux réfractaires sont plus performants car ils possèdent une forte inertie et résistent à des températures très élevées. A l’inverse, les matériaux d’origine métallique sont conducteurs et conservent moins bien la chaleur.
• Le radiateur à inertie fluide : le cœur de chauffe est un liquide caloporteur, le plus souvent un mélange à base de glycol, qui tourne en circuit fermé dans l’appareil. Ce chauffage est habituellement moins performant que le radiateur à inertie sèche.
• Le radiateur à chaleur douce : combine les deux systèmes précédents en un seul appareil.
• Le radiateur à bain d’huile : emploie également un liquide caloporteur mais est monté sur roulette, donc facilement déplaçable.
On parle de radiateurs à inertie car ils ont pour caractéristique d’emmagasiner la chaleur dans le cœur de chauffe (grâce à une résistance) et de la rediffuser de manière constante même si les radiateurs sont éteints. 
Les radiateurs à inertie fonctionnent par rayonnement mais pas seulement pour certains. En effet, il est possible de trouver des solutions mixant les trois types de chauffage. 

Concernant le chauffage, on se pose souvent la question de l’énergie : compte tenu des prix et de la configuration du logement, faut-il opter pour le gaz ou l’électricité ? Mais attention, la réflexion ne doit pas s’arrêter là. En effet, le choix de l’appareil en lui-même compte pour le confort et le porte-monnaie. Le chauffage électrique, qui s’est généralisé en France depuis les années 70, est aujourd’hui utilisé par 8,3 millions de foyers(2). Mais cela n’est pas sans inconvénient pour la gestion du réseau. De plus, on annonce une augmentation du prix de l’électricité de 50 % d’ici à 2020. Alors faut-il choisir un radiateur électrique ?
Les radiateurs électriques sont de plus en plus performants
L’image du grille-pain leur colle toujours à la peau ! Pourtant, il y a eu du changement depuis les premiers modèles de radiateurs électriques, très énergivores. Aujourd’hui, les radiateurs électriques équipent le tiers des logements français. La proportion atteint deux tiers pour les logements neufs. Les radiateurs électriques dernière technologie, les radiateurs à inertie, offrent un confort optimal s’ils sont installés dans une habitation parfaitement isolée.  TEL  09 80 80 48 48
Le convecteur électrique, économique à l’achat, mais…
Economique à l’achat, le convecteur électrique s’avère très peu rentable. Le système de chauffage fonctionne par convection c’est-à-dire que l’air froid est aspiré par la partie basse. Il est ensuite réchauffé par une résistance et circule du bas vers le haut.
Le mouvement d’air n’est pas idéal car la chaleur n’est pas homogène, d’où la sensation d’inconfort. De plus, le convecteur électrique assèche l’air. A éviter donc.